Les troubles du sommeil concernent 73% de la population française. Le manque de sommeil a des répercussions directes sur notre santé et même sur nos humeurs. Si comme ¼ des Français vous manquez de sommeil, alors peut-être constatez-vous des troubles de l’humeur ou peut-être manquez-vous également de concentration ? Le manque de sommeil n’est pas à prendre à la légère et la privation de sommeil est dangereuse. D’un système immunitaire affaibli à une fertilité diminuée, les risques sont nombreux.


Alors puisque nous connaissons l’importance du sommeil sur notre corps et notre esprit, voici nos 5 astuces pour bien dormir… et retrouver un cycle de sommeil sain.


5 conseils pour bien dormir la nuit

1. Des rituels au coucher


Éviter la lumière bleue

Commençons avec l’inévitable, les écrans. On ne le répètera jamais assez et pourtant on aura toujours du mal à s’en passer, les écrans sont les ennemis du sommeil. La lumière bleue qu’ils diffusent perturbe la production de mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil. Cette hormone est produite par notre corps majoritairement pendant la nuit. Il est d’ailleurs préférable de dormir dans le noir complet, l’obscurité stimulant la production de mélatonine.


Lire un livre

Prendre un bon livre et se plonger dans son récit est un meilleur moyen de préparer votre esprit au sommeil. La lecture détourne notre attention du stress et des problèmes accumulés dans la journée. C’est un excellent moyen de se détendre avant de se coucher et ainsi de multiplier les cycles de sommeil profond.


Être régulier

De plus, il est important, dans la mesure du possible, de conserver une certaine constance dans les heures de coucher et de réveil afin de réguler notre sommeil. Ainsi, en habituant notre horloge biologique à certains horaires, l’endormissement sera presque instantané.


2. Une pratique sportive


Faire du sport, oui !

C’est prouvé, les personnes dynamiques et sportives dorment mieux que les autres ! Le sport régule la tension, évacue le stress et permet de se défouler. En plus, la chute de la température du corps après l’effort favorise l’endormissement.

Bref, pratiquer une activité sportive régulière est un facteur important pour bien dormir. Mais attention, pratiquer une activité physique trop intense a parfois tendance à nous stimuler et à nous donner de l’énergie plutôt qu’à nous endormir.


Mais quand ?

Bien choisir ses horaires est également important pour assurer un sommeil réparateur. Quand on fait du sport, et c’est encore plus vrai pour le sport intense, notre corps sécrète des endorphines et notre rythme cardiaque augmente. Il faudra alors environ 90 minutes à notre corps pour se calmer et se retrouver dans une forme propice à l’endormissement. Il est donc préférable d’éviter de faire du sport avant d’aller dormir.


3. Une bonne alimentation


Éviter les excitants

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce que l’on mange a un impact direct sur la qualité du sommeil. Très logiquement, les aliments contenant de la caféine ou de la théine sont à proscrire. De même que le chocolat par exemple, contenant des excitants qui nous empêcheraient de trouver le sommeil au moment d’aller au lit.

La cigarette, elle aussi, est à éviter. La nicotine est un excitant qui peut perturber l’endormissement et les cycles du sommeil.
Alors on y va doucement sur les boissons énergisantes et autres excitants ! Et si vous ne pouvez pas vous en empêcher toute la journée, privilégiez une telle consommation le matin et évitez tout stimulant au moins 5 heures avant l’heure du coucher.


Manger léger

Une alimentation équilibrée, oui ! Mais au delà de la composition de nos repas, il est important que ces derniers soient légers et faciles à digérer. Parce que quand on dort, notre température corporelle est plutôt basse. Pourtant, la digestion d’aliments riches a tendance à augmenter la température du corps ! Mais attention, il ne faut pas non plus manger TROP léger. Autrement, notre corps sécrète une hormone qui nous empêche de dormir… sans parler des fringales nocturnes qui sont à éviter !
Il est donc important de manger sainement le soir. Ni trop, ni pas assez.


bien dormir la nuit


4. Une literie adaptée


Le matelas à mémoire de forme

Pour un sommeil réparateur, il y a une chose essentielle : choisir le bon matelas. Le bon matelas est le matelas le mieux adapté à notre morphologie. Pour cela, les matelas mémoire de forme sont les meilleurs élèves. Ils sont connus pour leur confort inégalable, la régulation de la température, l’amélioration de la circulation sanguine…

Ils assurent même l’indépendance de couchage. Rien de tel pour procurer un meilleur sommeil aux personnes dont le partenaire est agité la nuit.


Des bienfaits immédiats

En plus, en redistribuant les points d’appui du corps, les matelas à mémoire de forme soulagent la douleur et favorisent la récupération musculaire. Plus aucune douleur ne viendra perturber votre bonne nuit de sommeil. Ils sont également très conseillés chez l’enfant, le bébé et les personnes souffrant d’allergies puisqu’ils sont hypoallergéniques.

On dort environ ⅓ de notre vie… Alors pourquoi ne pas s’offrir le meilleur compagnon pour nos nuits ?


5. Des remèdes naturels


Le cocooning

Pour ceux qui n’arrivent toujours pas à trouver un sommeil réparateur, rien ne sert de se ruer sur les somnifères ! Il existe de nombreux remèdes naturels pour enfin rejoindre les bras de Morphée.

Une douche chaude ou un bon bain chaud favorisent la détente et ralentissent le rythme cardiaque. L’effet cocooning et le fait de prendre soin de notre corps saura nous détendre et nous vider la tête. Pour se relaxer, les techniques de respiration sont également préconisées, accompagnées de musique douce et de calme, bien-sûr.


Le pouvoir des plantes

De la même façon, une tisane est un excellent moyen de se réchauffer. Il existe de nombreuses plantes aux vertus apaisantes préconisées pour mieux dormir comme la camomille, la valériane, la lavande, la passiflore et même le houblon ! De l’apaisement de l’esprit à l’anti-douleur, les plantes ont de nombreuses propriétés inédites et bénéfiques au sommeil. Le tilleul, par exemple, favorise l’endormissement grâce à son principe actif, le farnésol, qui vient se fixer aux mêmes récepteurs de notre cerveau que les somnifères. En infusion, en inhalation ou en gélules, les plantes sont donc les meilleures amies de nos nuits.