Qui dit jardin, dit cabanon de jardin. C'est la logique même. Car un jardin, ça s'entretient, ce qui implique donc plusieurs outils. Des outils qui doivent, dans un soucis d'ordre mais aussi afin de leur assurer une bonne longévité, se ranger quelque part. Surtout quand vient l'hiver et que la pluie s'invite à la fête. Et ce sans oublier, pour les mêmes raisons, les jouets d'extérieur des enfants, les accessoires de la piscine, et plus généralement tout ce qu'on n’entrepose pas dans la maison. Puis force est de reconnaître qu'un jardin bien ordonné est beaucoup plus présentable.

 

 

Comment bien choisir son abri de jardin



Abri de jardin

 

 

Il existe sur le marché un grand nombre de modèles de cabanons de jardin. Abri de jardin en bois, en métal, ou encore en PVC, le choix est large. Surtout qu'en l’occurrence, le côté pratique doit aussi aller de pair avec une esthétique qui saura flatter le regard et s'accorder avec votre extérieur.

 

La première chose à définir est donc l'utilité que vous souhaitez donner à votre abri. Une cuisine d'été pour les barbecues ? Une dépendance pour les enfants ? Un cabanon de jardin pour entreposer le matériel, les semis pour le gazon... ? Une chambre d'amis ? De cette décision dépendront plusieurs facteurs, comme l'isolation et bien sûr la taille de l'abri de jardin.

 

Vient ensuite le moment de choisir les matériaux. On estime en général qu'un abri de jardin de plus de 15m² est parfait pour accueillir les personnes, et donc un lit, une cuisine d'appoint, pourquoi pas un coin salle de bain, alors que les cabanons de jardin de taille inférieure sont tout indiqués pour le rangement. Libre à vous de construire un abri très grand pour allier plusieurs aspects.

 

Pour ce qui est de la matière donc, on recense plusieurs catégories :

 

Le bois brut ou autoclavé (sapin, épicéa ou pin par exemple), qui offre une belle esthétique (il peut se peintre et se travailler de diverses façons) et qui est résistant ; le métal (acier galvanisé ou laqué), qui est très résistant et qui ne demande pas beaucoup d'entretien ; et la résine, qui résiste également très bien aux changements de climat et à l'usure du temps et qui s'entretient facilement.

 

 

Quelques formalités et autres détails importants concernant les abris de jardin



Cabanon de jardin


 

Il ne faut pas oublier que la construction d'un abri de jardin, qu'il soit grand ou petit, implique des fondations. Là est la clé d'un bon maintien et d'une longévité record. Sans compter que de bonnes fondations assurent également une bonne isolation, en cela qu'elles permettent entre autres bénéfices de protéger le cabanon de l'humidité du sol.

 

Là encore, il existe plusieurs sortes de fondations :

 

Les pavés autobloquants, les dalles de terrassage ou encore les parpaings sont parfaits pour une excellente stabilité et sont en mesure de supporter un poids conséquent. Les plots en béton ou en PVC peuvent aussi supporter du poids et ont pour eux leur prix raisonnable. La dalle en béton est un peu plus complexe à mettre en place et demande des compétences (pour couler la chape notamment), mais reste imbattable en terme de fiabilité et de stabilité. À noter que toutes ces solutions s'appliquent à n'importe quelle catégorie de cabanon de jardin : petit abri de jardin, grand abri, abri de jardin métal, abri de jardin bois, abri de jardin en résine, abri de jardin en pvc, absolument tout. L'assurance de ne pas voir un jour votre cher abri s’affaisser dans le sol à la première grosse pluie...

 

Dernier détail concernant l'installation d'un abri de jardin : renseignez-vous auprès de votre mairie pour ce qui est du permis. Si vous êtes bien entendu en droit de construire dans votre jardin, l'implantation d'un abri est soumise à autorisation. Une déclaration est ainsi incontournable pour les abris dont la surface est comprise entre 2 et 20m² (jusqu'à 40m² si l'abri en question est accolé à votre maison ou à un autre bâtiment). Il en va de même pour les poulaillers, les pigeonniers...