Saviez-vous qu'environ 25% des foyers sont touchés par des problèmes liés à une trop grande humidité ? Peut-être pas aussi concernant que la poussière (https://www.concept-usine.com/mag/la-chasse-a-la-poussiere-quelques-astuces-pratiques-pour-en-venir-a-bout), dont nous vous parlions dans un récent article, l'humidité reste la source de nombreux désagréments dès lors qu'elle a élu domicile dans votre maison ou votre appartement. Cela peut ainsi se manifester de différentes manières, avec par exemple l'apparition de tâches disgracieuses sur les plafonds ou les murs, avec parfois à la clé un décollement de la tapisserie et donc l'obligation d'engager des travaux plus ou moins pénibles et coûteux.


Une personne dégage environ 2.5 litres d'eau par jour. Si on ajoute à cela les activités quotidiennes, comme la cuisine ou la toilette, il n'est pas surprenant de voir s'installer de mauvaises odeurs et de constater parfois, dans les cas les plus extrêmes, un pourrissement du bois des meubles ou des fissures d'importance croissante. Sans parler des acariens et de toutes ces petites bestioles qui adorent ce genre de conditions pour se développer et causer des allergies.


Heureusement, il existe des moyens pour se protéger contre l'humidité et ses conséquences...



Aérer


Aérer

 

C'est un peu le mot d'ordre. Même l'hiver, quand le thermomètre est au plus bas, veillez à aérer. Pas plus de 10 minutes. Ainsi, vous réduisez considérablement le risque de champignons.

 



Installez une VMC


Les ventilations mécaniques contrôlées aident à réguler le taux d'humidité dans les intérieurs. Surtout dans les pièces qui ne sont pas dotées de fenêtres comme c'est parfois le cas des salles de bain, qui en plus, sont particulièrement exposées à une humidité importante, pour des raisons évidentes. À défaut d'une vraie vmc, une grille d'aération peut s'avérer utile.

 



Pensez à vos placards


Pour cela, placez du charbon de bois dans une boite à chaussures sur laquelle vous ferez quelques trous. Le charbon de bois (mais aussi le papier journal) absorbe très efficacement l'humidité et préserve des mauvaises odeurs et de la moisissure.

 



Optez pour un absorbeur d'humidité


Humidité

 

Vous pouvez bien sur vous tourner vers les produits disponibles dans le commerce mais aussi en fabriquer un vous-même. Pour se faire, découpez une bouteille d'eau vide d'un litre et demi et fixez à l'aide d'un élastique une compresse à la place du bouchon. Retournez cette partie et emboîtez-là sur la partie basse de la bouteille. Placez ensuite du gros sel dans la partie haute retournée et positionnez le tout contre un mur, dans un angle par exemple. Vous constaterez très vite des gouttes d'eau, prouvant que le stratagème remplit pleinement son office.

 



Vérifiez vos joints


Il est important, surtout à l'approche de l'hiver, de bien vérifier l'étanchéité de vos joints de salle de bain. Vous pouvez pour cela suivre nos conseils (https://www.concept-usine.com/mag/bien-nettoyer-sa-salle-de-bain-les-astuces/).

 



Privilégiez les matières résistantes


Le bois par exemple, est très esthétique, mais ne résiste pas bien à l'humidité. La résine tressée par contre, s'avère beaucoup plus adaptée aux environnements humides. Si vous pensiez à renouveler votre mobilier, tournez-vous vers la résine tressée. Un conseil bien sûr valable en particulier pour les salons de jardin. D'une saison à l'autre, la résine tressée ne perd pas de son éclat comme peuvent le faire des meubles en bois.


En général, un coup de chiffon humide suffit à lui redonner sa splendeur après une saison hivernale passée dans une cave ou dans un garage. Un avantage indéniable qui s'avère également plutôt économique.