Que faut-il savoir pour lutter contre le vent quand on a un parasol ?

2 juin 2020
Pas de Réponse
Gilles

Le parasol, c’est le compagnon parfait de l’été. Il protège du soleil et des petites ondées et permet de profiter du soleil et de la chaleur sans risque, offre la possibilité de se créer un espace détente à domicile et constitue un élément décoration indispensable. Le parasol, c’est le meilleur ami qu’il faut absolument avoir à ses côtés quand les premiers rayons du soleil pointent le bout de leur nez. Cependant, aussi pratique soit-il, le parasol peut craindre le vent. Alors comment lutter quand la brise se lève et qu’on est confortablement installé sur sa terrasse ou dans son jardin ? Existe-t-il un parasol anti-vent ? Un parasol capable de supporter le vent sans s’envoler ou tomber sur vos invités ? On vous dit tout !

Parasol anti-vent : ce qu’il faut savoir

La première chose à bien prendre en compte pour lutter contre le vent quand on possède un parasol, est son pied. Ou plutôt son socle. Tous les parasols viennent se fixer sur un socle. Il peut différer d’un parasol à l’autre et tient un rôle primordial. Un parasol droit, comme le Palawan, est équipé d’un mat central. Mat qui vient se fixer sur un socle. On parle aussi de pied concernant cette partie. C’est le pied qui ancre le parasol au sol et lui permet de résister quand le vent se lève. Pour un parasol déporté comme le Solenzara, les choses sont un peu différentes. Le parasol déporté possède, comme son nom l’indique, un pied déporté. La toile est ainsi suspendue. Pratique, le parasol déporté ne vient pas gêner les convives quand il est installé prêt d’une table et sait se faire aussi discret que fiable. Le Solenzara est muni d’un pied en croix sur lequel viennent se fixer des dalles. Ces dalles sont très importantes pour un maintient optimal du parasol. En cas de vent tout particulièrement.

Parasol anti-vent : le rôle des dalles à lester

Un pied de parasol déporté comme le Solenzara peut accueillir 4 dalles à lester. De quoi s’agit-il exactement ? Les dalles à lester sont idéales pour bien fixer votre parasol au sol. Elles s’accrochent très facilement au pied. En plastique, elle peuvent se remplir de sable ou d’eau. C’est au choix ! Chaque dalle peut contenir jusqu’à 13 litres. On peut ainsi les remplir à notre convenance et s’adapter à la situation. Nul besoin par exemple de toutes les remplir complètement quand il ne fait pas de vent. Quand ça souffle, par contre, on peut donc cumuler 52 kilos au pied du parasol et se prémunir contre l’envol de ce dernier ou les chutes intempestives. Solidement fixées, les dalles permettent aussi plusieurs combinaisons. On peut en utiliser seulement 2, 3 ou les quatre en même temps. Indispensable, elles se déplacement également très facilement. Une fois le temps venu de remiser son parasol pour l’hiver, on peut vider les dalles et les ranger sans se fatiguer. Tout le contraire en somme des antiques dalles en béton, qui restent certes fiables en cas de vent mais dont la manutention peut s’avérer compliquée.

Autre détail possédant son importance : les dalles présentent l’énorme avantage d’être esthétiques. On a souvent vu, notamment dans les bistrots, des dalles en forme de gros réservoir d’eau blanc. Pas particulièrement design, ces accessoires remplissaient certes leur rôle mais pouvaient défigurer une décoration. On a aussi pu voir des parasols lestés avec des sacs de sable ou des poids d’haltères. Le bon vieux système D ! Mais pourquoi se tourner vers le système D, quand le système A est performant, économique et design ?

Parasol anti-vent : n’oubliez pas le auvent !

Le auvent d’un parasol est une sorte de petit « chapeau » disposé sur le sommet du parasol. Le auvent permet une meilleure circulation de l’air. Le parasol offre ainsi moins de résistance au vent et a en cela de meilleures chances de rester en place. Le Palatino par exemple, est un parasol déporté de 3 mètres sur 3, rotatif à 360 degrés. Sur son sommet se trouve un auvent que l’on appelle aussi parfois le bonnet anti-vent. Quand la brise se lève, le auvent se soulève et permet à l’air de circuler librement. Il est donc important que votre parasol, quel que soit le modèle, soit équipé d’un auvent.

Lutter contre le vent : il existe des solutions efficaces

Le vent est le pire ennemi du parasol. On a tous vu, dans des régions particulièrement venteuses, des parasols s’envoler sur la plage ou sur les terrasses des restaurants en bord de mer. Personne n’a envie de vivre la même chose chez soi. Car quand on choisit de s’équiper pour profiter pleinement de l’été, se détendre le week-end ou pendant les vacances, en famille ou entre amis, on essaye au mieux de se prémunir contre ce genre de petits soucis. Avec un bon parasol, déporté ou non, comme le Palatino ou le Solenzara, l’important concernant le vent, se trouve dans l’auvent ! Un parasol sans auvent aura toute les chances de s’envoler comme un cerf-volant ! Des dalles sont aussi indispensables pour bien ancrer le parasol au sol.

Enfin, l’emplacement a aussi son importance : il est nécessaire de bien réfléchir à l’endroit où on veut disposer son parasol afin qu’il remplisse son rôle mais qu’il ne soit pas trop exposé au vent non plus. En misant sur l’auvent, sur le pouvoir des dalles à lester et sur l’emplacement, vous avez beaucoup moins de chances de vous laisser surprendre par le vent ! À vous les après-midis farniente à l’ombre de votre beau parasol, sur votre balcon, votre terrasse ou dans votre jardin. Profitez pleinement de votre piscine, jouez aux cartes avec vos amis et tirez pleinement parti des repas entre amis ou en famille pendant vos vacances. Le vent ne sera plus un soucis ! Les parasols modernes ont su se prémunir pour ne jamais vous décevoir. Vous avez l’embarras du choix ! Il en existe forcément un qui saura vous apporter pleinement satisfaction !

Pour aller plus loin :

Partagez-moi !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.