Mélangeur ou mitigeur : quel modèle de robinet salle de bain choisir ?

5 février 2016
Pas de Réponse

Le robinet salle de bain est un équipement indispensable pour le fonctionnement mais également pour l’esthétique de la douche, de la baignoire, du lavabo. Il existe deux grands types de robinet salle de bain : le mitigeur et le mélangeur. Le choix entre ces deux éléments repose sur plusieurs critères. Mais il convient, dans un premier temps de connaître le fonctionnement des deux équipements de robinetterie avant de considérer les avantages et les inconvénients de chacun pour faire la sélection.

Le mélangeur

Le mélangeur est le modèle de robinet le plus classique et le plus vieux, se composant d’un bec et de deux poignets situés sur les deux côtés dont un poignet rouge pour l’eau chaude et un poignet bleu pour l’eau froide. Les poignets règlent le débit de l’eau. L’utilisateur doit actionner les deux poignets pour ajuster la température de l’eau. On peut trouver 2 types de mélangeur, à savoir : le mélangeur à 1 trou et le mélangeur à 3 trous qui diffèrent principalement suivant le mode de fixation.

LE MÉLANGEUR À 1 TROU

Le mélangeur à 1 trou ne requiert qu’un seul trou lors de son installation du fait que les poignets sont directement raccordés au bec. Le dispositif se présente donc en un seul bloc.

LE MÉLANGEUR À 3 TROUS

Le mélangeur à trois trous est fait de trois éléments bien distincts : le bec, le poignet pour l’eau chaude et le poignet pour l’eau froide qui doivent être installés séparément au niveau de trois trous différents correspondants à l’arrivée de l’eau chaude, l’arrivée de l’eau froide et le mélange des 2.

Le mitigeur 

Le mitigeur est un système de robinetterie destiné à être monté au niveau de l’arrivée d’eau d’un lavabo, d’une baignoire ou d’une douche. Il existe 3 types de mitigeur : le mitigeur simple ou manuel, le mitigeur thermostatique et le mitigeur à infrarouge.

LE MITIGEUR SIMPLE OU MITIGEUR MANUEL

Le mitigeur simple ou manuel se compose d’un robinet et d’un levier unique à lever ou à descendre pour contrôler le débit d’eau. Ce même levier s’oriente aussi de gauche à droite pour le choix de la température de l’eau : froide d’un côté et chaude de l’autre. L’utilisateur doit jouer sur l’orientation de la manette pour régler la pression et la température de l’eau.

LE MITIGEUR THERMOSTATIQUE

Le mitigeur thermostatique mélange l’eau chaude et l’eau froide pour émettre une eau à la bonne température. Ce modèle de mitigeur se distingue par son principe de fonctionnement. Le dispositif est doté d’un système unique qui permet à l’utilisateur de paramétrer à la fois le débit et la température de l’eau et de mémoriser les configurations. Certains modèles de mitigeur thermostatique plus développés sont munis d’une option limitation de température à 38 °C.

LE MITIGEUR À CAPTEUR INFRAROUGE

Le mitigeur à infrarouge détecte la présence d’un objet sou le bec et libère l’eau. Le dispositif comprend seulement un bec de robinet et un capteur infrarouge. Les modèles eau chaude et eau froide sont munis du même système de réglage et de mémorisation de pression et de température d’eau que le mitigeur thermostatique.

Mélangeur ou mitigeur ?

Pour faire le bon choix, il convient de détailler les avantages et les inconvénients de chaque modèle de robinet.

LE MÉLANGEUR

AVANTAGES

Le mélangeur est facile à utiliser. La simplicité du dispositif explique justement son prix très raisonnable. En termes d’esthétique, les grands constructeurs d’équipements sanitaires ne cessent de travailler sur le design pour proposer des présentations variées pour s’adapter aux goûts de chacun.

INCONVÉNIENTS

Le mélangeur arbore des lignes très simples, voire assez désuète, malgré les déclinaisons de design disponibles. Il s’agit, en effet du plus ancien modèle de robinet. Par ailleurs, ce type de robinet perd des points en termes de consommation d’eau et de sécurité d’utilisation notamment pour les enfants du fait que la température de l’eau doit être réglée à chaque utilisation. Le risque de se brûler est donc toujours présent si l’utilisateur ne parvient pas à actionner correctement les deux poignets.

LE MITIGEUR

AVANTAGES

Le mitigeur se distingue par ses lignes très contemporaines, apportant une touche de modernité à votre salle de bain. Ce modèle de robinet récent et plus particulièrement le mitigeur à infrarouge, permet une importante économie d’eau. La facilité d’utilisation constitue l’autre point fort du mitigeur manuel et du mitigeur à infrarouge. Le mitigeur thermostatique et le mitigeur à infrarouge eau chaude/eau froide offrent davantage de sécurité, de commodité et de confort lors de l’utilisation. De par leur fonctionnement, l’utilisateur ne court aucun risque de se faire brûler lors de la prochaine utilisation et se décharge de la tâche fastidieuse et dangereuse du réglage de température et de débit à chaque usage. Dans le cas où l’eau froide ou l’eau chaude ne parvient pas au niveau du robinet, le mitigeur ne fonctionne pas. Cela fournit davantage de sécurité aux utilisateurs et notamment aux plus jeunes utilisateurs. Le risque de se prendre une douche froide de bon matin ou de se faire brûler par une eau trop chaude est donc quasi nul.

INCONVÉNIENTS

Le mitigeur est beaucoup plus cher que le mélangeur. Le principe de fonctionnement complexe du mitigeur thermostatique et du mitigeur à capteur infrarouge peut constituer un véritable inconvénient notamment en cas de panne. La réparation requiert l’intervention d’un professionnel spécialisé dans la robinetterie moderne et les pièces de rechange sont coûteuses. La facture de dépannage est donc généralement très élevée.

Pour aller plus loin :

Partagez-moi !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire