Il existe différents types de jardins. Le style qui nous intéresse ici c’est le jardin à l’anglaise. Quelles sont ses caractéristiques et comment créer un salon qui obéit à cette forme ? 


 

Ses caractéristiques


Ce type de jardin nait au 16è siècle, connaît un essor au 18è siècle et s’oppose au style français. Là où on trouve des lignes droites, il affiche des lignes tortueuses. Les végétaux ne sont pas renfermés mais ils foisonnent.

 

A la place des figures géométriques, ce jardin insiste sur les mixed-borders désordonnées. Il est à l’image d’un tableau de peinture qui allie équilibre de volumes et accord des couleurs.

 

C’est un jardin qui se découvre étape par étape. Le visiteur doit contempler les merveilles qui s’y trouvent dans une sorte d’ambiance poétique. Sa promenade est ponctuée par des éléments successifs. Le promeneur saisit la nature avec un œil de peintre. 

 

Dans ce jardin, les arbres sont pittoresques, majestueux et omniprésents. La pelouse occupe une grande place et rappelle les pâturages naturels.

 

Exigences du salon de jardin à l’anglaise


Dans le jardin à l’anglaise, les meubles peuvent être pittoresques ou classiques. Les fleurs doivent être abondantes. Il doit avoir une harmonie entre les meubles et le salon. Les accessoires et l’espace doivent donner un aspect naturel. Les visiteurs doivent se retrouver dans un univers merveilleux caractérisé par de nombreuses couleurs.

 

Les canapés, les fauteuils, les parasols et même les chaises doivent rehausser la diversité et l’abondance de ce jardin. Le visiteur doit percevoir la diversité des meubles. La décoration doit aussi répondre aux attentes du style anglais : beaucoup de couleurs et s’adapter à la nature à l’état pur. Les meubles peuvent être en fer forgé, en rotin, en résine, en aluminium etc. Dans tous les cas, il faudrait des séquences dans la saisie de la beauté de l’environnement.